CoThink

Menu
  1. Nederlandse website
  2. English website
  3. Site francais
  4. Deutsche website

.Le modèle A3 de Toyota et la Cartographie des Evenèments

Le processus utilisé par Toyota pour structurer ses activités de résolution de problèmes et d'amélioration continue est illustré dans le schéma ci-dessous:

 

Pour la mise en œuvre pratique de ce processus, beaucoup d’entreprises s’appuient sur le modèle A3, également mis au point par Toyota, qui préconise une démarche en 4 étapes type :

  1. Description du contexte et définition du problème à résoudre
     
  2. Description de l’état actuel
     
  3. Définition de l’état désire ou état cible
     
  4. Plan d’action, calendrier et mesure des résultats

sachant que le tout doit pouvoir tenir sur une feuille « A3 » d’où le nom du modèle.

 

 

En regardant ça de plus loin, on peut  également décrire cette méthode de la manière suivante :

 

 

Or, partant de l’axiome selon lequel "Un problème bien posé est un problème à moitié résolu", nous savons tous que la qualité de ce qui est fait au cours des deux premières étapes :

  1. Description du contexte et définition du problème à résoudre
     
  2. Description de l’état actuel

est fondamentale pour la réussite des étapes suivantes.

Se pose donc la question de savoir comment s’y prend-t-on pour réaliser ces deux étapes, particulièrement la deuxième qui permet d’identifier/localiser ce qu’on désigne comme le « Point de la Cause » (Point of Cause) dans le premier schéma ci-dessus?

Si on fait une recherche sur l’internet avec les mots clefs «Modèle A3 Toyota », on trouve des réponses très variées mais,  a priori, on utilise encore très largement le diagramme d’Ishikawa.

Or, pour les problèmes un tant soit peu complexes (avec des chaines causes-effet  et des interdépendances multiples), le diagramme d’Ishikawa est un outil très peu performant :  

  • Il s’agit d’une méthode très divergente qui génère beaucoup de causes possibles non-pertinentes
     
  • Dès lors qu’il s’agit d’un problème complexe, il ne permet pas de mettre en lumière les différentes chaînes cause effets et les interdépendances
     
  • Il ne fournit aucune clef pour faciliter la convergence vers le « Point de la Cause » (Point of Cause)

 

A l’inverse, l’outil « Cartographie des Evènements » de CoThink  permet de décrire toute la complexité des situations qu’on rencontre dans un monde sans cesse plus complexe :

  • Chaînes causes-effets multiple avec interdépendances de type « ET » ou « OU » et le poids relatif des différentes chaînes cause-effet.
     
  • Les mesures préventives  qui n’ont pas fonctionné comme elles auraient dû.
     
  • Les conditions « normales » qui amplifient les causes ou les effets de la problématique traitée.
     
  • Les questions auxquelles il faut répondre avant d’aller plus loin.

 

Par la suite, la Cartographie des Evènements sert également de support pour identifier les actions possibles et le suivi de la mise en œuvre des actions retenues. A ce titre, il s’agit d’un outil de management visuel qui est particulièrement bien adapté à la mise œuvre du modèle A3  

Pour rendre compte de cela, vous trouverez ci-après une série de Carte d’Evénements portant sur des problématiques très variées. Pour des versions plus grandes et téléchargeables, cliquez sur les images.

1. Industrie: Performance d'une ligne d'embouteillage insuffisante

 

2. HSE. Une coupure au pied

 

3. Informatique: Une application indisponsible

 

4. Gestion Immobilière: Une copropriété à la dérive

 

5. Chirurgie Esthétique : Une patiente en colère

 

  1.  Faciliter
  2.  Former
  3.  Implémentation
  4.  Contact