CoThink

Menu
  1. Nederlandse website
  2. English website
  3. Site francais
  4. Deutsche website

.Méthode d'Analyse EST - N'EST PAS

Une méthode de recherche de causes premières rigoureuse et convergente 

 

La méthode d’analyse EST-N’EST PAS est sans doute une des méthodes d’analyse les plus puissantes qui soit pour converger rapidement vers la cause première d’une défaillance technique, surtout quand elle est utilisée en conjonction avec l'outil additionnel: Caractéristiques et Changements .

De manière à ne rien omettre d‘important, nous recommandons très fortement de démarrer toute démarche de résolution de problème complexe (problèmes récurrents et/ou incidents majeurs) par une évaluation globale du problème à l’aide de l’outil Cartographie d’Evénement présenté dans le premier article de cette série. Or, quand on établit une Carte d’Evénement, il arrive assez souvent qu’une chaîne cause-effet donnée se termine par une cause inconnue.

Dans beaucoup d’organisations, pour lever une cause inconnue on part d’abord dans une démarche de brainstorming plus ou moins ad hoc ou on établit un diagramme d’Ishikawa qui permet de formaliser davantage cet exercice. Or, pour les cas un tant soit peu complexes, cela débouche généralement sur une longue liste de causes possibles sans fournir le moindre indice qui permet de converger vers les causes les plus plausibles. Pour s’en sortir, on se réfère généralement aux experts en faisant confiance en leurs savoirs et/ou on fait voter les participants de manière à établir un minimum de consensus autour des pistes qui paraissent les plus intéressantes à creuser.

En faisant cela, on s’expose de manière assez inévitable au comportement dit « Paris sur la fréquence » (Frequency Gambling) évoqué dans l'article « Mécanismes d’erreurs humaines dans les processus de résolution de problèmes ». En effet, si on commence à chercher des causes possibles sans avoir spécifié le problème au préalable, on débouche forcément sur une liste de possibilités ou chaque participant va évoquer celles qui s’approchent le plus de ses propres représentations de la problématique.

Pour mieux comprendre les conséquences de la sous-spécification, prenons un exemple simple. Si vous demandez à un groupe de personnes, « qu’est qui a quatre jambes, aboie, remue sa queue, est généralement affectueux, a un sens de l’odorat très développé, lève sa patte et est considéré comme le meilleur ami de l’homme… ? », il y a fort à parier que tout le monde va répondre « un chien »

Par contre, si vous demandiez seulement, « qu’est qui a quatre jambes ? » , l’expérience montre qu’avec si peu d’information disponible (question sous-spécifiée) , les gens vont répondre spontanément en fonction de ce qu’ils ont rencontré le plus souvent par le passé , un chien, un chat, un cheval, une vache… Il en est exactement de même quand on cherche les causes d'un problème.

Ainsi, de manière à éviter une démarche de recherche de causes possibles divergente, très coûteuse en temps et en énergie, nous proposons la méthode d’analyse EST – N’EST PAS qui comporte 5 étapes :

1.      Définition du problème

2.      Spécification du problème

3.      Identification des causes possibles

4.      Identification de la cause la plus probable

5.      Vérification de la cause

Ces étapes sont présentées succinctement dans la vidéo de 2,5 mins ci-dessus tirée de notre module de formation en ligne gratuit: « Introduction au modèle RATIO ».

Comme vous pouvez le constater, cette approche permet d’éviter très largement deux écueils majeurs que l’on rencontre souvent dans la résolution de problèmes complexes :

  •  Les Paris sur la Fréquence -> En spécifiant précisément ce que le problème « EST » et ce qu’il « N’EST PAS » à l'aide d'une série de 18 questions très fouillées, on élimine d’emblée beaucoup de causes possibles et on fait converger la réflexion vers les pistes les plus plausibles.
     
  • ​​La Confiance Excessive -> En testant systématiquement les causes possibles contre les faits répertoriés dans la spécification du problème, il est impossible d’ignorer les évidences qui contredisent une hypothèse donnée. 

 

Ainsi, par une démarche purement analytique, on converge très rapidement vers la cause possible la plus probable.

 

La méthode d'analyse EST-N'EST PAS fait partie des outils proposés dans l'Etape Analyse du modèle RATIO, que vous pouvez découvrir dans sa globalité en vous inscrivant directement à notre cours d'introduction en ligne gratuit:

 

 

 
  1.  Faciliter
  2.  Former
  3.  Implémentation
  4.  Contact